Milena Nardocci

Milena Nardocci a une formation en nutrition de l'Université de São Paulo au Brésil et une maîtrise en santé publique de l'Université de Montréal. Ses principaux intérêts de recherche portent sur la variabilité de la consommation des aliments ultra-transformés selon les différents groupes socio-économiques et démographiques ainsi que sur leurs impacts sur la santé des populations. 

Au cours de sa maîtrise, Milena a étudié les liens entre la consommation d'aliments ultra-transformés et l'obésité au Canada en utilisant les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2004 - Nutrition). Elle a également exploré comment la consommation d'aliments ultra-transformés est associée à d'autres maladies chroniques liées à l'alimentation, comme le diabète et l'hypertension, à l'aide de l'ESCC de 2015. Pour le projet de criblage des aliments ultra-transformés, Milena sera chargée d'effectuer les analyses quantitatives à l'aide de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes - Nutrition de 2015 et de l'Étude internationale sur les politiques alimentaires 2018/2019 afin d'identifier les aliments ultra-transformés les plus consommés au Canada et comment la consommation varie en fonction de différentes caractéristiques socio-économiques et démographiques, telles que le sexe, l'âge, le revenu, le niveau de scolarité et le statut d'immigration.

Milena a plus de quatre ans d'expérience dans la gestion des données, l'analyse quantitative, et l'évaluation de l'apport alimentaire, à l'aide d'enquêtes sur la santé et la nutrition basées sur la population, y compris l'ESCC et d'autres enquêtes nationales telles que l'Enquête démographique et sanitaire (EDS). Elle travaille actuellement à Transnut, le Centre collaborateur de l'OMS sur les changements et le développement de la nutrition à l'Université de Montréal.

Milena.jpg