Kamélia Faraj

Candidate à la maîtrise

BPs, BSc & DtP

Kamélia est nutritionniste. Elle est également étudiante de 2e année à la maîtrise en nutrition au département de nutrition. Ses intérêts de recherche portent sur la santé publique et plus particulièrement sur la consommation d’aliments et de boissons ultra-transformés. Elle souhaite ainsi créer des outils qui permettraient d’en surveiller la consommation pour éventuellement informer la pratique en nutrition et les politiques publiques.

Pour son mémoire de maîtrise, elle mènera une étude pilote pour le développement et la validation initiale d’un outil qui permettra de discriminer rapidement entre différents profils de consommateurs d’aliments et de boissons ultra-transformés. Pour ce projet, Kamélia travaillera avec le département de nutrition de la Faculté de médecine à l’Université de Montréal et comptera sur le recrutement des individus membres de la communauté de l’UdeM. Les données recueillies à travers son étude pilote lui permettront ainsi de réviser et finaliser son instrument pour l’étude « officielle » de validation de l’instrument, laquelle sera financée par l’Institut de recherche en santé du Canada (IRSC).

Kamélia est détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal. Membre de l’OPDQ, elle travaille comme nutritionniste en clinique privée et s’intéresse de près aux individus et à leur relation avec les aliments. Dans sa pratique, elle mise sur un travail d’équipe entre elle et ses clients, afin de leur offrir des conseils nutritionnels adaptés à leur réalité bio-psycho-sociale et étant compatibles avec l’atteinte et le maintien de saines habitudes de vie à long terme. Elle travaille également comme auxiliaire de recherche et d'enseignement au département de nutrition de l'UdeM et, à son compte, développe des conférences adressant le lien entre l’alimentation et la santé physique et mentale.

Photo_ Kamélia Faraj.jpg